Un ennemi a fait cela … les sectes …

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦ T5119 ♦ ♦ ♦

Quelques passages :
Act. 20, 29-30 ; Rom. 12, 2 ; 16, 17-18 ; 1 Cor. 1, 12-13 ; 3, 4, 12-15 ; 11, 18-19, 22 ; 2 Cor. 6, 14-18 ; Gal. 2, 4 ; 5, 19-20 ; Col. 2, 8 ; 1 Thes. 5, 19 ; 2 Tim. 2, 14-18 ; 2 Pi. 2, 1 ; Jude 4 ; Apoc. 2, 3 ; 3, 9.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Les agissements humains auraient depuis longtemps ruiné l’œuvre de Dieu, si précisément elle n’était l’œuvre de Dieu !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Il ne nous est pas possible d’empêcher l’accusation que se “retirer hors du camp” forme une secte de plus. Prenons garde de bannir de nos cœurs tout esprit sectaire pour ne pas mériter cette accusation. Marchons là où devrait marcher l’église entière.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Bien des croyants sentent le besoin de réaliser l’unité ; de là des tentatives comme l’alliance évangélique, où, pendant quelques jours de l’année, on dépose en quelque sorte sa couleur particulière. Mais chacun retournant ensuite dans son système, reprenant sa bannière, on ne fait qu’affirmer la division, au détriment de la gloire du Seigneur.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le mot secte est employé pour rendre le mot grec “hairesis” ; il se trouve six fois dans les Actes, puis en 1 Cor. 11, 19 ; Gal. 5, 20  et 2 Pi. 2, 1. Il signifie un système ou une doctrine, soit de philosophie, soit de religion, qui a ses sectateurs unis comme adoptant cette doctrine.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Agir selon ses pensées, méconnaître la pensée de Dieu, c’est “l’iniquité”. Cette iniquité a entraîné la dispersion des enfants de Dieu en d’innombrables sectes, alors que Christ est mort pour les rassembler en un.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ce qui n’est pas fondé sur le vrai principe qu’enseigne la Parole sur lequel on doit se réunir est de fait une secte. Une secte est donc une corporation religieuse unie sur un autre principe que celui de l’unité du corps de Christ.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’esprit de secte existe quand on veut unir les disciples en dehors de l’unité du corps, et quand c’est autour d’une opinion qu’on réunit ceux qui la professent, afin qu’ils soient unis par cette opinion. Cette unité-là n’est pas fondée sur le principe de l’unité du corps de Christ.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Du point de vue de très grandes communautés, tout corps religieux, toute réunion chrétienne, qui ne leur appartient pas, est appelée secte. Dès lors ce mot est devenu un mot de blâme. Ce mot implique donc en lui-même toujours plus ou moins de blâme, par l’idée que ceux qui composent une “secte” sont réunis par une doctrine ou une dénomination particulière.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans la chrétienté, si quelqu’un se conforme à certains règlements faits par l’homme après le commencement du christianisme, il peut obtenir une place dans un clergé. Or cela est directement opposé à ce qui a été “entendu dès le commencement”.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans la chrétienté, les membres du clergé sont établis dans leur office par d’autres hommes. Cette imitation du judaïsme a commencé de très bonne heure, et est opposée aux Ecritures.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »