Les réunions d’édification et réunions convoquées

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦ T0511-2 ♦ ♦ ♦

Quelques passages :

1 Cor. 14 ; 14, 17, 29 ; Col. 3, 16 ; 1 Thes. 5, 19-21 ; 1 Tim. 4, 13 ; 1 Pi. 4, 11 ; 1 Jean 2, 20 ; 4, 1.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Tout ce qui se fait dans une réunion d’édification mutuelle doit être le fruit de la communion.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Il est donné à deux ou trois réunis au nom du Seigneur de réaliser de nouveau ce qu’est l’assemblée, d’être édifiés sous le regard et dans la dépendance de son chef.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

S’il s’agit de l’édification de l’assemblée, ne prenons pas sur soi la liberté d’agir ou de se taire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Tout serviteur, pour être fidèle, doit agir d’après les directions de son maître. S’il agit dans l’assemblée des saints, il ne lui faut rien moins pour le pousser que la pleine et sérieuse conviction, dans son âme et devant Dieu, que c’est bien selon Sa volonté actuelle. En effet, une conviction ferme et sincère de la volonté de Dieu peut seule autoriser un frère à agir comme serviteur de Dieu dans l’assemblée, et même dans tout service.

♦ ♦ ♦ T0511-2C ♦ ♦ ♦

SUR LES REUNIONS CONVOQUEES

Quelques passages :
Act. 14, 26-27 ; 15, 30.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’assemblée peut être réunie sur l’initiative d’un frère, ou de plusieurs, en vue :

  • D’un enseignement (Act. 11, 26)
  • D’un message d’avertissement, de consolation ou autre Act. 15, 30)

De rendre compte de l’oeuvre du Seigneur (Act. 14, 26)

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

Advertisements