Jésus Christ connaît ceux qui sont siens

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦ T5121 ♦ ♦ ♦

Quelques passages :
1 Rois 19, 18 ; Prov. 18, 1 ; Soph. 3, 12 ; Agg. 2, 4-5 ; Act. 9, 4 ; 1 Cor. 6, 17 ; 12, 12-27 ; 2 Tim. ; 2, 19.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Des passages comme Act. 9, 4 ; 1 Cor. 6, 17 ; 12, 12-27, montrent que chaque croyant sur la terre est uni à Christ par le Saint Esprit.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Quatre figures, entre autres, employées dans l’Ecriture, pour représenter l’ensemble des croyants :

  • Le troupeau, dont le berger est le centre
  • Le corps, dont Christ est la tête.
  • La maison, dont Jésus Christ est la maîtresse pierre du coin.
  • L’épouse, dont l’Agneau est l’époux.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Au milieu de la chrétienté où le monde s’est introduit, et où il est impossible de connaître tous les vrais croyants, nous avons la précieuse assurance de savoir que le Seigneur les connaît.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Si une église qui semble chrétienne range parmi ses membres et associe à sa vie des inconvertis notoires, c’est là assurément une chose très grave.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans un grand nombre de dénominations, il n’y a pas de discipline à l’égard de la cène. Convertis ou non, incrédules ou croyants, tous y sont admis sous leur propre responsabilité, comme si l’église n’en avait pas une. Que fait-on des indications de l’Ecriture ?

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

…. et s’il s’agit de la cène, dans nombre de dénominations, une instruction religieuse est nécessaire pour y être admis. Après cette instruction, converti ou non, on est admis à communier, ne discernant pas, le plus souvent, le corps du Seigneur (1 Cor. 11, 29).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

Advertisements