Les BIENHEUREUX dans les Psaumes

Retour au menu « Autres thèmes »

♦ ♦ ♦ 6021 ♦ ♦ ♦

Retour au menu « Ancien Testament »

Ci-dessous à droite = ordre, parmi d’autres, pour souligner quelques aspects (ou thèmes) repris dans les brefs commentaires qui  suivent. La concordance basée sur la version de la Bible Darby mentionne 26 versets avec « bienheureux » et 1 avec « bienheureuse ». 

 

Ps. 1, 1

Ps. 128, 1 et 2

Ps. 2, 12

Ps. 32, 1 et 2

Ps. 32, 1 et 2

Ps. 1, 1

Ps. 33, 12

Ps. 106, 3

Ps. 34, 8

Ps. 119, 1 et 2

Ps. 40, 4

Ps. 84, 5

Ps. 41, 1

Ps. 112, 1

Ps. 65, 4 + 72, 17

Ps. 2, 12

Ps. 84, 12

Ps. 34, 08

Ps. 84, 4

Ps. 40, 04

Ps. 84, 5

Ps. 84, 12

Ps. 89, 15

Ps. 146, 5

Ps. 94, 12

Ps. 41, 1

Ps. 106, 3

Ps. 65, 4

Ps. 112, 1

Ps. 84, 4

Ps. 119, 1 et 2

Ps. 89, 15

Ps. 127, 5

Ps. 144, 15

Ps. 128, 1 et 2

Ps. 33, 12

Ps. 137, 8 et 9

Ps. 127, 5

Ps. 144, 15

Ps. 94, 12

Ps. 146, 5

Ps. 137, 8 et 9

 

Les « Bienheureux » des Psaumes

Ps. 128, 1 et 2 : « Bienheureux quiconque craint l’Eternel et marche dans ses voies ! 2 Car tu mangeras du travail de tes mains ; tu seras bienheureux, et tu seras entouré de biens.».

Le point de départ de ce bonheur est la connaissance de la rédemption
selon Ps. 32, 1 et 2 : « Bienheureux celui dont la transgression est pardonnée, et dont le péché est couvert ! ».

Dès lors, l’on retrouve « bienheureux » dans :

La sainteté pratique (séparation du mal) et dans la recherche du bien au

Ps. 1, 1 : « 1 Bienheureux l’homme qui ne marche pas dans le conseil des méchants, et ne se tient pas dans le chemin des pécheurs, et ne s’assied pas au siège* des moqueurs »

La justice pratique (absence du péché dans nos voies) au

Ps. 106, 3 :  « 3 Bienheureux ceux qui gardent le juste jugement, qui pratiquent la justice en tout temps ! »

L’intégrité et l’obéissance à la Parole au

Ps. 119, 1 et 2 : « 1 Bienheureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent dans la loi de l’Éternel. »
« 2 Bienheureux ceux qui gardent ses témoignages, qui le cherchent de tout leur cœur »

La marche fidèle au 

Ps. 84, 5 : « 5 Bienheureux l’homme dont la force est en toi, [et ceux] dans le cœur desquels sont les chemins frayés ! » et
au Ps. 128, 1
:  cité au début de l’article

La crainte de l’Eternel au

Ps. 112, 1 : « 1 Bienheureux l’homme qui craint l’Éternel [et] qui prend un grand plaisir en ses commandements ! » et
au Ps. 128, 1 et 2 : cité au début de l’article

La confiance en Lui, caractère par excellence de Christ homme, sur lequel les Psaumes insistent :

Ps. 02, 12 : « 12 Baisez le Fils, de peur qu’il ne s’irrite, et que vous ne périssiez dans le chemin, quand sa colère s’embrasera tant soit peu. Bienheureux tous ceux qui se confient en lui ! »

Ps. 34, 08 : « 8 Goûtez et voyez que l’Éternel est bon ! Bienheureux l’homme qui se confie en lui ! »

Ps. 40, 04 : « 4 Bienheureux l’homme qui a mis en l’Éternel sa confiance, et ne s’est pas tourné vers les orgueilleux et ceux qui se détournent vers le mensonge ! »

Ps. 84, 12 : « 12 Éternel des armées ! bienheureux l’homme qui se confie en toi ! » 

La certitude de l’avoir pour secours en s’attendant à Lui au

Ps. 146, 5 : « 5 Bienheureux celui qui a le *Dieu de Jacob pour son secours, qui s’attend à l’Éternel, son Dieu »

L’intelligence de ce qu’est un Christ humilié au

Ps. 41, 1 :  « 1 Bienheureux celui qui comprend le pauvre ! Au mauvais jour, l’Éternel le délivrera. »

La proximité de Dieu au

Ps. 65, 4 : « 4 Bienheureux celui que tu as choisi et que tu fais approcher : il habitera tes parvis. Nous serons rassasiés du bien de ta maison, de ton saint temple. »  

Le culte et la louange en commun au

Ps. 84, 4 : « 4 Bienheureux ceux qui habitent dans ta maison ; ils te loueront incessamment ! Sélah. »
Et au Ps. 89, 15 : « 15 Bienheureux le peuple qui connaît le cri de joie ! Ils marchent, ô Éternel ! à la lumière de ta face. »

La jouissance de ses bénédictions d’être à lui comme son peuple :

au Ps. 144, 15 : « 15 Bienheureux le peuple pour qui il en est ainsi ! Bienheureux le peuple qui a l’Éternel pour son Dieu ! » et
au Ps. 33, 12 : « 12 Bienheureuse la nation qui a l’Éternel pour son Dieu, le peuple qu’il a choisi pour son héritage ! »

 

Et de voir la prospérité des fidèles lui appartenir :

selon Ps. 127, 5 : « 5 Bienheureux l’homme qui en a rempli son carquois ! Ils n’auront pas honte quand ils parleront avec des  ennemis dans la porte. »


La discipline paternelle au

Ps. 94, 12 : « 12 Bienheureux l’homme que tu châties, ô Jah ! et que tu enseignes par ta loi »


L’extermination finale de tous les méchants au 

Ps. 137, 8 et 9 : « 8 Fille de Babylone, qui vas être détruite, bienheureux qui te rendra la pareille de ce que tu nous as fait ! 9
Bienheureux qui saisira tes petits enfants, et les écrasera contre le roc ! 
»

Ce dernier passage semble terrible si on le lit superficiellement ; dans ce cas, il y a l’impression erronée d’un plaisir de méchanceté. Mais en réalité, il y a une bénédiction solennelle sur celui dont Dieu se servira pour briser l’inimitié perpétuelle contre les hommes pieux sur la terre. D’un autre côté ce sera aussi une miséricorde pour les enfants de mourir avant d’atteindre l’âge de responsabilité du fait qu’ils seront au ciel à cause de cela. Cela s’applique à tous les jugements de Dieu qui impliquent la mort d’enfants ; par exemple le déluge et Jéricho. Bien sûr il n’y a absolument aucune approbation dans la Bible, dans le jour présent de la grâce, pour ôter la vie aux bébés et aux jeunes enfants quelle qu’en soit la raison.

Pour approfondir le sujet, voir les commentaires dans le site www.BIBLIQUEST.org (partie ÉTUDES bibliques), site recommandé dans l’accueil http://www.tharsei

♦ ♦ ♦ 6021 ♦ ♦ ♦

Retour au menu « Autres thèmes »