Bâtir une maison sur le roc ou sur le sable

 

 

Retour au menu « Autres thèmes »
♦ ♦ ♦ 6041 ♦ ♦ ♦


Bâtir sur un roc ou sur du sable ?

Luc 6, 45 à 49

45 L’homme bon, du bon trésor de son cœur produit ce qui est bon, et l’homme mauvais, du mauvais produit ce qui est mauvais : car de l’abondance du cœur sa bouche parle. 46 Et pourquoi m’appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? 47 Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, et qui entend mes paroles et les met en pratique : 48 il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc : mais une inondation étant survenue, le fleuve s’est jeté avec violence contre cette maison, et il n’a pu l’ébranler, car elle avait été fondée sur le roc. 49 Mais celui qui a entendu et n’a pas mis en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement ; et le fleuve s’est jeté avec violence contre elle, et aussitôt elle est tombée ; et la ruine* de cette maison a été grande.

 — v. 49 : litt.: la brèche.

 

Ce récit, avec une application adaptée, est aussi bien accessible aux enfants, aux adultes et aux seniors. On peut aussi l’appliquer pour une assemblée locale. Ce récit se trouve aussi dans l’évangile de Matthieu (ch. 7, 24 à 29). La plupart des termes se retrouvent dans les deux récits. D’autres sont spécifiques à chaque évangile.

Dans la suite : le signe « + » pour « fondé sur le roc » et le signe « » pour « fondé sur le sable, la terre »

Voyons quelques pensées en rapport avec le récit des deux évangiles :

Dans Luc

Dans Matthieu

Creusé profondément +

La pluie est tombée

Un fondement sur le roc +

Les torrents sont venus

Inondation et le fleuve s’est jeté avec violence

Les vents ont soufflé

La terre

Le sable

Le roc +

Le roc +

 

Une maison (ou « deneure », ou « cœur », …). Par exemple :


Jos. 24, 15 à +

Et s’il est mauvais à vos yeux de servir l’Éternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir, soit les dieux que vos pères qui étaient de l’autre côté du fleuve ont servis, soit les dieux de l’Amoréen, dans le pays duquel vous habitez. Mais moi et ma maison, nous servirons l’Éternel.

És. 39, 4 à

Et [Ésaïe] dit : Qu’ont-ils vu dans ta maison ? Et Ézéchias dit : Ils ont vu tout ce qui est dans ma maison ; il n’y a rien dans mes trésors que je ne leur aie montré.

1 Tim. 3, 14 à 16 à +

Je t’écris ces choses, espérant me rendre bientôt auprès de toi; mais, si je tarde, – afin que tu saches comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’assemblée du Dieu vivant, la colonne et le soutien de la vérité. Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : – Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru au monde, a été élevé dans la gloire.

2 Tim. 2, 20 et 21 à + et

Or, dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais aussi de bois et de terre ; et les uns à honneur, les autres à déshonneur. Si donc quelqu’un se purifie de ceux-ci, il sera un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre.

Matt. 16, 18 à +

Et moi aussi, je te dis que tu es Pierre ; et sur ce roc je bâtirai mon assemblée, et [les] portes du hadès ne prévaudront pas contre elle.

·        Le roc n’est pas Pierre mais bien Jésus-Christ

 

Vents / flots. Par exemple :

És. 43, 1 et 2 à +

Mais maintenant, ainsi dit l’Éternel, qui t’a créé, ô Jacob, et qui t’a formé, ô Israël : Ne crains point, car je t’ai racheté ; je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi. Quand tu passe­ras par les eaux, je serai avec toi, et par les rivières, elle ne te submer­geront pas; quand tu marcheras dans le feu, tu ne seras pas brûlé, et la flamme ne te consu­meras pas.

Matt. 8, 26 et 27 à +

Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous craintifs, gens de petite foi ? Alors, s’étant levé, il reprit les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Et les gens s’en étonnèrent, disant : Quel est celui-ci, que les vents même et la mer lui obéissent !

Jude 12 à

Ceux-ci, ils sont des taches dans vos agapes, faisant des festins avec vous sans crainte, se repaissant eux-mêmes : nuées
sans eau, emportées par les vents
; arbres d’automne, sans fruit, deux fois morts, déracinés.

 

Roc (aussi : Rocher). Par exemple :

Matt. 16, 18 à +  (comme déjà mentionné, le roc c’est Jésus Christ)

Et moi aussi, je te dis que tu es Pierre ; et sur ce roc je bâtirai mon assemblée, et [les] portes du hadès ne prévaudront pas contre elle.


 

Ps. 18, 46 à + (seule fois avec R majuscule dans les psaumes)

L’Éternel est vivant ; et que mon Rocher soit béni ! Et que le Dieu de mon salut soit exalté,

Deut. 32, 15 et 18 à

Mais Jeshurun s’est engraissé, et a regimbé : tu es devenu gras, gros, replet ; et il a abandonné le Dieu (Éloah) qui l’a fait, et il a méprisé le Rocher de son salut.

Tu as oublié le Rocher qui t’a engendré, et tu as mis en oubli le *Dieu qui t’a enfanté.

 

Fondement. Par exemple :

1 Cor. 3, 11 à +

Car personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui est posé, lequel est Jésus Christ.

Apoc. 21, 19 à +

Les fondements de la muraille de la cité étaient ornés de toute pierre précieuse : le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d’émeraude

·        Ce sera la demeure céleste de l’Église qui est l’épouse de Christ.

 

 

 

 

♦ ♦ ♦ CTN-046 ♦ ♦ ♦

Retour au menu « Autres thèmes »

%d blogueurs aiment cette page :