La sainteté

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦ T0516 ♦ ♦ ♦

Quelques passages :
Lév. 13 ; 14 ; Matt. 18, 18-20 ; Rom. 1, 7 ; 1 Cor. 1, 2 ; 5, 6-8,13 ; 14, 33 ; 2 Cor. 1, 1 ; 6, 14 ,17 ; Eph. 1, 1 ; 5, 3 ; Phil. 1, 1 ; Héb. 2, 11 ; 3, 1 ; 1 Jean 2, 24.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’assemblée de Dieu doit être maintenue pure ; ce principe reste vrai partout où marchent, comme des enfants de lumière, ceux qui sont assemblés au nom du Seigneur selon Matt. 18, 20, et en obéissance aux commandements du Seigneur contenus en 1 Cor. 14, 23-33 et en 1 Jean 2, 24.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Si l’état de l’assemblée est mauvais, s’il y a un mal non jugé, elle ne pourra pas plus intercéder qu’elle ne pourra adorer. La coupe d’or est inséparable de la harpe. Elles s’associent ou s’excluent mutuellement.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le Saint-Esprit de Dieu ne chercherait certainement jamais à maintenir l’unité extérieure au dépens de la sainteté intérieure (voir 1 Cor. 5, 6-8, 13).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ce que Paul dit dans 2 Cor. : “…maintenant vous êtes purs…” – fait voir qu’il considérait les Corinthiens comme impliqués dans le mal, par le fait qu’ils le toléraient. Si nous sommes personnellement purs, nous pouvons être souillés par le péché en le tolérant. Ainsi, prétendre être purs en tolérant le péché, c’est un principe radicalement mauvais et formellement contraire à l’Ecriture.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ainsi, l’on ne peut pas reconnaître une assemblée comme étant réunis au nom de Christ, si cette assemblée admet le péché et le tolère. Elle aurait pour principe que le péché ne la souille point. C’est faire participer Christ au péché.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

La présence du Seigneur et par conséquent sa table ne se trouvent plus là où l’on ne veut pas maintenir la sainteté qui convient à la maison de Dieu, où l’on ne veut pas s’humilier ni se séparer de l’iniquité. La table du Seigneur est ainsi en rapport avec la fidélité de la marche. Marchons avec des cœurs larges dans le chemin étroit de la vérité (2 Cor. 6, 17, 14).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »