Le culte

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦ T5114 ♦ ♦ ♦

Quelques passages :

Gen. 22 ; 45, 13 ; Ex. 12, 1-16 ; 28, 36 ; 40, 31-32 ; Lév. 17, 11 ; Ps. 22 ; 22, 22 ; 34, 1 ; 65, 1 ; Es. 58, 13 ; Jean 4, 20-26 ; Act. 4, 12 ; 13, 38-39 ; 20, 7 ; Rom. 8, 15 ; 1 Cor. 10, 15-17 ; 16, 2 ; Héb. 1, 3 ; 2, 12 ; 10, 14, 19 ; 13, 13, 15-16 ; 1 Jean 1, 7 ; 3, 1.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans un culte vrai, les silences ne sont pas des intervalles vides, où l’on s’impatiente, mais, telle la maison remplie de l’odeur du parfum que Marie versait aux pieds de Jésus sans dire un mot, l’atmosphère en est chargée d’une adoration muette.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

De ce culte, Dieu est l’objet, Jésus-Christ la substance, et le Saint Esprit la puissance.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dans l’ordre des offrandes au début du Lévitique, le sacrifice de prospérité vient en troisième rang. Cela nous montre que notre culte est fondé sur ce que Christ était pour Dieu comme victime offerte en holocauste (premier rang) et comme offrande de gâteau (deuxième rang).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Quelques “courants de pensée” du culte : tantôt l’amour du Père, tantôt l’amour du Fils, tantôt la jouissance de la présence de Dieu dans la lumière, tantôt le Fils de l’homme à la droite du Père, tantôt les merveilles de sa marche ici-bas, tantôt la profondeur de ses souffrances, tantôt les résultats glorieux de sa résurrection, tantôt l’espérance de son prochain retour, tantôt l’amour qui s’abaisse, tantôt la victoire qui s’élève en emmenant captive la captivité… Mais qu’ajouter encore ? Comment passer en revue des sujets qui sont innombrables ? La coupe n’est-elle pas pleine de bénédictions, de louanges inépuisables ?

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Que notre cœur puisse désirer avec ardeur de voir les assemblées des saints remplies de l’Esprit, et dans une fraîcheur de puissance et d’adoration qui mettent l’homme de côté pour laisser la place à Christ seul et à son Esprit.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

Advertisements