Principes généraux du rassemblement selon la Parole

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »

♦ ♦ ♦  T0513 ♦ ♦ ♦

Quelques passages : Matt. 18, 20 ; Jean 20, 19 ; Act. 18, 27 ; 20, 7 ; 26, 16-18 ; 1 Cor. 1, 2 ; 5, 5-13 ; 10, 14-22 ; 11, 23-26 ; 12, 14 ; 14, 33-35 ;  16, 1 ; 2 Cor. 6, 14-18 ; Gal. 6, 1 ; Eph. 4, 3-4 ; 1 Thes. 5, 14 ; 2 Thes. 3, 6 , 14-15 ; 1 Tim. 2, 11-14 ; 5,  20 ; 6,  11 ; 2 Tim. 2,  22 ; 4, 2 ; Tite 2, 15 ; Héb. 3, 1 ; 10, 25.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

En Act. 9, 5, Saul apprend qu’en persécutant les saints, il persécutait Jésus. Dès lors, le Seigneur révéla à Paul toute la vérité concernant l’assemblée : son caractère céleste, l’union de tous les enfants de Dieu, Juifs et gentils en un seul corps dont Christ est la tête glorifiée dans le ciel, ainsi que tout ce qui concerne l’ordre et l’administration (voir Act. 26, 16-18 ; Eph . ;  Col. ;  1 et 2 Cor.).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Au commencement, les disciples étaient assemblés au nom de Jésus (Matt. 18, 20 ; Jean 20, 19). Ils se souvenaient de lui dans la fraction du pain (Act. 20, 7 ; 1 Cor. 11, 23-26). La discipline selon l’Ecriture était maintenue (1 Cor. 5, 9-13 ; 1 Tim. 5, 20 ; 2 Thes. 3, 6, 14-15 ; 1 Thes. 5, 14 ; 2 Tim. 4, 2 ; Tite 2, 15 ; Gal. 6, 1). L’unité de l’Esprit était pratiquement gardée (Eph. 4, 3-4).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Si je m’unis avec d’autres frères pour prendre la cène, seulement comme membre du corps de Christ, non comme membre d’une église quelle qu’elle soit, mais vraiment dans l’unité du corps, prêt à recevoir tous les chrétiens qui marchent dans la sainteté et dans la vérité, je ne suis pas membre d’une secte ; je ne suis membre de rien d’autre que du corps de Christ.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Si deux ou trois, dans une localité, sont rassemblés au nom de Jésus, ils réalisent, non quant à la totalité des enfants de Dieu, mais moralement, le rassemblement de nous-mêmes (Héb. 10, 25), le vrai rassemblement des saints comme membres du corps de Christ.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Un autre fait qui montre cette unité et cette communion, ce sont les lettres de recommandation données aux chrétiens qui se rendaient d’une assemblée dans une autre (voir Act. 18, 27  et 2 Cor. 3, 1).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le témoignage des fidèles aux derniers jours a un double caractère :

  • C’est un témoignage à l’unité du corps de Christ.
  • L’église entière ayant manqué, c’est le caractère d’un résidu qui maintient ce témoignage au milieu de la grande masse des baptisés, cette masse étant devenue semblable à une grande maison qui est, en un sens, le corps responsable sur la terre.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’important n’est pas le nombre de gens réunis mais les caractères de leur rassemblement. Les caractères essentiels peuvent être résumés ainsi :

  • Etre “composé” de croyants (2 Cor. 6, 14-18)
  • Se réunir au nom du Seigneur Jésus (Matt. 18, 20)
  • Reconnaître la seule autorité du Seigneur (Apoc. 1)
  • Ne connaître d’autre direction que celle du Saint Esprit (1 Cor. 12, 14)
  • Etre soumis à l’enseignement de la Parole, pleinement reçue.
  • Ne pas tolérer sciemment que le nom du Seigneur soit associé au mal (1 Cor. 5, 5-9 ; 2 Tim. 2)Pour que de tels caractères soient maintenus, il faut des cœurs remplis de cet amour qui procède d’un cœur pur et d’une bonne conscience et d’une foi sincère 1 Tim. 1, 5).

Pour que de tels caractères soient maintenus, il faut des cœurs remplis de cet amour qui procède d’un cœur pur et d’une bonne conscience et d’une foi sincère 1 Tim. 1, 5).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Les sept églises d’Apoc. 2 et 3 ne sont pas simplement des messages envoyés à sept assemblées existant à ce moment-là, ni simplement un développement historique de toute la période chrétienne. Mais elles ont une signification morale, selon laquelle les sept traits et états moraux, se trouvent ensemble à tout moment donné.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’assemblée a des décisions à prendre, selon le principe énoncé par le Seigneur Jésus : “En vérité, je vous dis : Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel” (Matt. 18, 18).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « 26 courts sujets sur l’Église »