Six hommes témoignent … dont I. Newton, Michel-Ange, G. Washington

Retour au menu « Expériences vécues »

Michel-Ange : sculpteur et peintre, il laissa un testament dans lequel on lit ces mots : “Je remets mon âme à Dieu. Je meurs dans la foi au Seigneur Jésus qui est mort pour mes péchés. J’ai l’assurance de la vie éternelle”.

Linné : botaniste suédois, parlant de Dieu, dit : “Quand j’ai scruté ses œuvres, je l’ai vu passer devant moi, et suis resté confondu d’admiration”.

Newton : mathématicien, physicien, astronome, supporta avec patience une perte de mémoire à la fin de sa vie ; il dit un jour : “Puissé-je conserver au moins le souvenir de ces deux choses : que je suis un très grand pécheur, et que Jésus est un très grand Sauveur”.

Georges Washington : premier président des USA écrivit ceci : “Ma prière constante est que le Seigneur, dans sa riche bonté, daigne nous disposer à pratiquer la justice, à aimer la charité, à nous comporter avec douceur, humilité et dans un esprit de paix et de tolérance mutuelle. C’était ce qui caractérisait le Seigneur Jésus lui-même”.

Woodrow Wilson : président des USA à la fin de la Première guerre mondiale. “Grâce à la lecture régulière de la Bible, dit-il, j’ai reçu par la bonté de Dieu, l’aide nécessaire pour traverser, sans défaillir, une longue série d’épreuves douloureuses… Il faut la lire sous le regard de Dieu et en lui demandant son secours pour entrer dans ses pensées”.

Harding : successeur du précédent, au moment de prêter serment après son élection, ouvrit la Bible et lut : “Qu’est-ce que l’Eternel recherche de ta part, sinon que tu fasses ce qui est droit, que tu aimes la bonté, et que tu marches humblement avec ton Dieu ?” (Mich. 6, 8).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « Expériences vécues »