Jésus Christ aime les musulmans

Retour au menu « Évangélisation »
Retour au sous-menu Évangélisation : « Divers »
♦ ♦ ♦ 3102 ♦ ♦ ♦

Sachons témoigner aux musulmans

Cet article est reproduit avec l’autorisation sans restriction de l’ Association Service et Témoignage, Aix en Provence, d’après une de leurs publications. Quelques liens Internet (qui ne seront pas contrôlés au niveau de leur mise à jour) :
http://www.answering-islam.org/French/
http://www.albouraq.org

Contrairement à ce que vous entendez souvent dire, il est parfaitement possible de conduire des musulmans au Seigneur. Dans le contexte de la religion et de la culture musulmanes, votre témoignage auprès des adeptes de l’islam doit être différent de celui que vous présentez à d’autres personnes. Le message est le même, les moyens de l’annoncer sont différents.

Conseils généraux

1. La prière : Priez pour votre ami. On ne saurait trop insister sur notre dépendance totale de Dieu et de l’action de son Saint Esprit.

2. Ayez un but bien défini : Vous aurez compris que Dieu veut vous utiliser pour faire connaître le Seigneur Jésus-Christ et son message, l’Évangile. Votre but sera de rendre ce message compréhensible et accessible à votre ami musulman.

3. Soyez ouvert au contact personnel et humain : Il faut aimer le musulman sincèrement et manifester cet amour par la gentillesse et le respect dans tous vos rapports avec lui. Votre premier objectif sera de devenir pour lui un ami afin de pouvoir aussi lui parler de Christ. Prenez le temps de l’écouter s’il veut vous parler de ses besoins, de ses problèmes, de tout ce qui compte pour lui dans la vie.

4. Soyez patient : Attendez le moment favorable pour parler et sachez qu’un musulman doit souvent entendre plusieurs fois la même vérité avant de croire. Ne vous laissez pas décourager par ses objections.

5. Expliquez l’Évangile très simplement : Utiliser des mots et termes courants, et n’oubliez pas de définir les mots tels que péché, prière, Fils de Dieu et foi. Ceux-ci ont souvent un autre sens pour un musulman.

6. Donnez à votre ami un Nouveau Testament ou une Bible : Ces livres pourront guider ses réflexions. Encouragez-le à une lecture régulière, surtout la lecture des Évangiles.

7. Insistez sur la sainteté parfaite de Dieu : Dieu exige la droiture absolue, tandis que l’homme est injuste, esclave de sa nature pécheresse. Ni l’éducation, ni la morale ne peuvent changer cette condition : l’homme a besoin de naître de nouveau.

8. Parlez de l’action de Dieu dans votre propre vie : sa fidélité, son amour, sa justice : Les musulmans ne comprennent pas les promesses de Dieu et qu’Il est fidèle pour les réaliser. Votre témoignage d’une foi réelle et agissante est très important.

9. Répondez aux objections avec gentillesse : Ne vous laissez surtout pas entraîner dans des discussions passionnées.

10. Ne soyez pas dupe si votre ami professe une croyance en Jésus-Christ et dans la Bible. Dans un certain sens les musulmans croient en Jésus et en la Bible. Leur foi est très différente de celle que vous enseigne la Bible. Ils ne pensent pas qu’on peut avoir une relation avec Dieu, comme nous le croyons. Jésus a dit que la vie éternelle c’est connaître Dieu (Jean 17, 3). Il ne s’agit pas seulement de savoir certaines choses au sujet de Dieu, mais de le connaître personnellement.

Que faut-il éviter ?

1. N’attaquez jamais la personne de Mohammed, mais ne l’acceptez pas non plus comme prophète.

2. Ne critiquez pas le Coran.

3. Évitez de parler politique ou de faire l’éloge d’Israël

4. N’annoncez pas de but en blanc que Jésus est Fils de Dieu. Un musulman ne comprendra pas et il n’acceptera pas cette affirmation. Plus tard, lorsqu’il aura lu la Bible, vous pourrez lui donner les explications nécessaires.

5. N’entrez pas dans des discussions au sujet du porc et du vin. Nous sommes envoyés pour proclamer Jésus.

Conseils spécifiques

1. Dans les premiers contacts et même par la suite, il est très utile de se mettre d’accord avec nos amis musulmans sur nos croyances communes. Ils croient qu’il n’y a qu’un seul Dieu, le Dieu d’Abraham. En Arabe le nom de Dieu est Allah (les chrétiens arabes utilisent aussi ce nom pour Dieu). Ils croient que Dieu a créé le monde, qu’il connaît toutes choses, qu’il est tout-puissant et très sage. Les musulmans ne reconnaissent pas la Trinité. Ils croient aux anges, aux prophètes comme Abraham, Moïse, David, Noé et Jésus. Ils croient au Jugement Dernier. Dans un sens très général, on peut s’accorder avec eux sur ces points sans oublier nos différences. Les musulmans se sentent souvent rejetés par les Occidentaux. Le fait de reconnaître ces mêmes vérités les libère pour nous écouter.

2. Ayez un plan simple, mais clair pour présenter Christ : Prenez un passage de la Bible. Jean 5, 24 ou Rom. 6, 23 sont souvent utilisés avec de bons résultats.

3. La méthode de la narration : C’est une méthode très efficace, car elle est utilisée par les musulmans eux-mêmes. Apprenez à utiliser les paraboles, les contes, les faits historiques, les exemples de la vie courante pour illustrer une vérité biblique. Votre interlocuteur la retiendra mieux ainsi. Il est très important d’étudier sa culture, sa manière de penser et surtout de comprendre sa religion. Son point de vue est souvent différent du vôtre à cause de son arrière-plan historique et religieux. Si possible, apprenez sa langue.

4. Littérature : Ayez toujours un assortiment de brochures, d’Évangiles.

5. Allez vers eux : Ne craignez pas de leur rendre visite chez eux, et invitez-les à venir vous voir chez vous. Si vous les invitez pour un repas, acheter de la viande dans une boucherie musulmane. Ne servez pas de vin.

6. Argumentation : Vous aurez peu de chance de convaincre un musulman par les arguments. Non seulement l’argumentation des Occidentaux n’a aucun poids, mais elle n’est pas même comprise par le musulman moyen. Montrez simplement de l’amour pour sa personne et évitez d’être entraîné dans des discussions qui, finalement, ne serviront qu’à défendre l’islam.

7. Le Coran : Vous pouvez le lire, mais ne l’utilisez pas comme base pour votre témoignage. Restez sur le solide fondement de la Bible et de la personne du Christ. Si vous lisez le Coran ou si vous entrez dans une mosquée, priez la protection de Dieu sur vous (Eph. 6, 10-18).

8. Les hommes témoignent aux hommes, les femmes aux femmes. Il est déconseillé de vous engager dans un effort suivi de témoignage auprès d’une personne de l’autre sexe, même par correspondance.

9. Il est souhaitable de préparer vos amis pour leur première visite dans votre église à moins qu’il ne fréquente déjà une assemblée chrétienne. Vous pouvez lui expliquer brièvement ce qui se passera et ce qu’il doit faire ou ne pas faire.

Opposition du musulman au christianisme

Il est fort probable que le musulman auquel vous rendrez témoignage soulève des objections qui sont à la base même de sa conviction, à savoir que la foi chrétienne est inacceptable pour lui en tant que musulman. Le chrétien doit connaître ces objections et se préparer à y répondre de façon satisfaisante.

Un musulman pense :

1. que la Bible a été altérée ou corrompue. Il renie son authenticité et par conséquent son autorité.

2. que la Sainte Trinité implique la croyance en trois dieux. Beaucoup de musulmans croient que la Trinité chrétienne comprend Dieu le Père, la Mère (la Vierge Marie) et le Fils (Jésus-Christ).

3. qu’il est blasphématoire d’affirmer la divinité de Jésus ou de lui conférer le titre ” Fils de Dieu “, qu’il estime signifier que Dieu a pris Marie comme femme et a eu un fils au travers d’une relation physique. (Cette idée est aussi inadmissible pour nous chrétiens).

4. qu’il est impossible que Dieu ait permis que son prophète Jésus meure sur une croix. Pour le musulman la croix est, en effet, un scandale et une folie. Ne jamais présenter le message de la croix sans le compléter par celui de la résurrection.

5. que Dieu est le Dieu d’Abraham, mais il ne pense pas qu’on puisse l’approcher et le connaître.

6. que les chrétiens ont été trompés et il se sent le devoir de les amener à la vérité de l’islam. Pour les musulmans, le mot “chrétien ” signifie souvent le manque de spiritualité, de matérialisme et la décadence morale. De ce fait ils rejettent tout ce qui vient de l’Occident, qu’ils considèrent comme une société perverse. La consommation d’alcool, la pornographie, le style de vie et l’absence de pratique religieuse sont pour les musulmans un signe de perdition des pays occidentaux. Ils assimilent le christianisme à l’Occident. Ils voient peu de témoignage de Dieu dans le monde occidental.

D’autre part, beaucoup de musulmans ne pratiquent pas leur religion. Ils sont partagés entre l’islam et la culture occidentale. Nombreux sont les jeunes sans emploi, cherchant leur identité.

Les relations entre les musulmans et les Occidentaux sont souvent très tendues. Les uns entretiennent envers les autres des sentiments de méfiance, de rejet, d’injustice… qui mènent à la haine dans bien des cas. Ces deux cultures si différentes sont la cause de beaucoup d’incompréhension. Priez que Dieu fasse de vous quelqu’un qui procure la paix (Matt. 5, 9).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au sous-menu Évangélisation : « Divers »
Retour au menu « Évangélisation »

Advertisements