La possession du Saint Esprit … en rapport avec le monde, l’Église, le croyant

Retour au menu « Autres thèmes »
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Lors de la Pentecôte, les disciples étaient assemblés pour la prière. L’Esprit Saint n’était pas encore sur la terre et les disciples attendaient la promesse du Père (Act. 1, 4-8, 14; 2, 10). C’est alors de façon spectaculaire que l’Esprit Saint a été répandu sur eux. C’était le baptême de l’Esprit Saint et de feu; selon la Parole de Jean le baptiseur (Matt. 3, 11). Dès cet instant, l’Esprit de Dieu, troisième personne de la déité, est sur la terre. Son onction s’exerce dans trois domaines:

  1. Le monde (Jean 16, 8-11) sous un caractère négatif;
  2. L’Église (1 Cor. 3, 16-17) et la responsabilité collective est engagée;
  3. Le croyant (1 Cor. 6, 19 et Jean 14, 17) dans lequel son action est parfois entravée.

L’Évangile de votre salut, auquel aussi ayant cru, vous avez été scellés du Saint Esprit de la promesse” (Eph. 1, 13). Ce verset nous déclare ce que Dieu a fait lorsque nous avons cru à l’Évangile. C’est son action à Lui. Du moment que le Saint Esprit habite dans le croyant, il y opère pour la croissance spirituelle de celui-ci. S’il y a quelque entrave, peut-être par des actions charnelles, par quelque fausse liaison ou quelque péché non confessé, l’Esprit Saint ne pourra remplir le cœur de joie et de paix. Des doutes s’insinueront qui feront obstacle à notre jouissance de l’amour de Dieu. Nous ne crierons plus “Abba, Père”, bien que notre relation comme enfant ne soit pas détruite.

N’en est-il pas de même dans la famille? L’enfant dont l’inconduite a attiré les blâmes de la mère ne courra pas au-devant du père rentrant du travail en lui criant: adieu papa ! Il reste pourtant son enfant, mais il n’en jouit plus.

“Dieu nous a donné de son Esprit”, c’est par cela même que nous savons être sauvés. Avoir reçu sa grâce par la foi, c’est être sauvé, c’est aussi avoir part à l’Esprit Saint.

Voici quelques versets bibliques donnant la preuve de ce que nous avons dit:

Si quelqu’un n’a pas l’Esprit du Christ, celui-là n’est pas de lui… Celui qui a ressuscité le Christ d’entre les morts vivifiera vos corps mortels aussi, à cause de son Esprit qui habite en vous” (Rom. 8, 9 et 11)

Nous avons reçu, non l’esprit du monde, mais l’Esprit qui est de Dieu” (1 Cor. 2, 12)

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, et que vous avez de Dieu” (1 Cor. 6, 19)

Celui qui nous lie fermement avec vous à Christ et qui nous a oints, c’est Dieu, qui aussi nous a scellés et nous a donné les arrhes de l’Esprit dans nos cœurs” (2 Cor. 8, 21-22)

N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption” (Eph. 4, 30).

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Retour au menu « Autres thèmes »