Ils ont dit … Churchill, Goethe, Victor Hugo, A. Vinet, Pascal, H. Dunant,

Retour au menu “Lis ceci”
♦ ♦ ♦ 1916 ♦ ♦ ♦

« Nous croyons que la vue la plus scientifique, la conception la plus au point, la plus rationnelle, la plus satisfaisante aussi, est celle qui accepte le récit biblique littéralement et identifie l’action de l’un des plus grands hommes que l’humanité ait connu (Moïse) avec le bond en avant le plus décisif que l’histoire du monde nous permette de constater. Nous demeurons insensibles aux démonstrations que développent les savants ouvrages du Professeur Très-Pion et du Docteur Epluche-texte. Nous pouvons être certains que toutes ces choses se sont passées juste comme le rapporte l’Ecriture sainte… Que les savants continuent à multiplier leurs découvertes! Qu’à force de recherches, ils scrutent jusqu’au moindre détail les récits qui nous ont été conservés de ces âges obscurs! Tout ce qu’ils réussissent à faire, c’est à rendre plus persuasives l’admirable simplicité et l’exactitude fondamentale des vérités enregistrées dans les livres sacrés qui ont éclairé jusqu’à aujourd’hui le pèlerinage de l’homme… »

Winston Churchill

« Si j’étais en prison et ne pouvais prendre avec moi qu’un seul livre,

je choisirais la Bible. »

Goethe

« Sachez que le livre le plus philosophique, le plus populaire, le plus éternel, c’est l’Ecriture sainte. Donc ensemencez les campagnes d’Evangiles, une Bible par cabane »

Victor Hugo

« Toute la Bible est un concert sublime dont les accords, dictés par Dieu Lui-même, sont comme le prélude tour à tour joyeux et mélancolique, humble et triomphant, du concert éternel des cieux. »

Alexandre Vinet

« L’Ecriture sainte n’est pas une science de l’esprit, mais du coeur. Elle n’est intelligible que pour ceux qui ont le coeur droit. »

Pascal

« Nous voulons, avec le secours de Dieu, proclamer toujours plus haut et plus ferme les grandes vérités évangéliques, à savoir la divine autorité de toute la Parole de Dieu. »

Henri Dunant

Voeu d’un martyr en 1536 … précurseur de la version de la Bible connue sous le nom de Matthew’s Bible
(Tyndale condamné par Charles Quint)

« Le jeune garçon qui pousse la charrue connaît mieux l’Ecriture que le pape lui-même »

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Retour au menu “Lis ceci”

Advertisements