Sauvés par les oeuvres ou par la foi (3/5). Dire ou montrer ?

Retour au menu « courts sujets »
Retour au sous-menu Évangélisation : « Divers »

 ♦ ♦ ♦ i48-3114♦ ♦ ♦

Sauvés par les oeuvres ou par la foi (3)

 Dire ou montrer

Epître de Jacques, ch. 2 versets 14 à 19 :

Mes frères, quel profit y a-t-il si quelqu’un dit qu’il a la foi, et qu’il n’ait pas d’œuvres? La foi peut-elle le sauver? Et si un frère ou une sœur sont nus et manquent de leur nourriture de tous les jours, et que quelqu’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous, — et que vous ne leur donniez pas les choses nécessaires pour le corps, quel profit y a-t-il? De même aussi la foi, si elle n’a pas d’œuvres, est morte par elle-même. Mais quelqu’un dira : Tu as la foi, et moi j’ai des œuvres. Montre-moi ta foi sans œuvres, et moi, par mes œuvres, je te montrerai ma foi.Tu crois que Dieu est un ; tu fais bien : les démons aussi croient, et ils frissonnent.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Quel est le but des oeuvres citées par Jacques?
Tout simplement de démontrer la foi existante (si réellement elle existe) :
ces oeuvres-là sont la preuve de la foi.
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Effectivement, reprenons le sujet à la question du chap. 2 de l’épître de Jacques, verset 14:”Quel profit y a-t-il, si quelqu’un dit qu’il a la foi, et qu’il n’ait pas d’oeuvres?”
Il n’y a aucun profit à dire: J’ai la foi! Il ne s’agit pas de le dire seulement, mais de le prouver: de démontrer la foi existante par ses oeuvres.
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Imaginons que, tout en ignorant l’A B C de la musique, j’affirme être un virtuose du piano. Ceux devant lesquels je me vanterais ainsi ne manqueraient pas de me mettre à l’épreuve: nous sommes tout disposés à vous croire; mais mettez-vous donc au piano, nous voudrions vous entendre, pour nous en convaincre.
C’est le seul moyen d’en faire la preuve. Et c’est le point sur lequel Jacques insiste; c’est exactement le caractère des oeuvres indiquées par lui.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Il n’y a donc aucun profit à dire que l’on a la foi. Si la foi existe, il faut qu’elle se manifeste, qu’on la voie. Et elle se manifeste par des oeuvres qui, nécessairement, seront des oeuvres de foi, la preuve de la foi.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Aux versets 15 et 16 de ce chap. 2, où Jacques soutient son argumentation, il donne comme exemple un frère ou une soeur nus et sans nourriture; et il pose cette question :”Quel profit y a-t-il à leur dire: allez en paix, chauffez-vous, rassasiez-vous, et que vous ne leur donniez pas les choses nécessaires pour le corps?” C’est, dit-il au verset 17, une foi morte par elle-même, une foi en paroles seulement.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Mais poursuivons le raisonnement serré de l’apôtre: au verset 18, nous lisons:”Quelqu’un dira: tu as la foi, et moi j’ai des oeuvres”. Il n’est pas ajouté: montre-moi ta foi sans oeuvres et moi je te montrerai mes oeuvres sans la foi. Non! mais:”Montre-moi ta foi sans oeuvres”(ce qui est impossible); et moi, je te montrerai, non pas mes oeuvres, mais”MA FOI par mes oeuvres”. Il est donc clair, de toute évidence, que les oeuvres sont données ici comme la démonstration, la preuve de la foi.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦
Et maintenant, au verset 19, il est ajouté”Tu crois que Dieu est un, tu fais bien”mais les démons aussi ont cette foi-là: ils savent bien que Dieu existe et ils frissonnent.
Ce n’est pas là la foi qui sauve, la foi justifiante dont parlent aussi bien Paul que Jacques, bien d’accord sur cela, et nullement en contradiction l’un avec l’autre.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « courts sujets »
Retour au sous-menu Évangélisation : « Divers »

Advertisements