Les affections divines – 3

Retour au menu « courts sujets »

♦ ♦ ♦ i 41 ♦ ♦ ♦

Quand l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs, nous avons plus honte de nos péchés devant Dieu que devant les hommes.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Lorsque l’homme était inimitié contre Dieu, Dieu était amour envers l’homme. Son amour est venu au-devant de notre inimitié.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dieu, dans son amour, est devenu pour nous un Dieu de près; il est entré dans tous nos besoins et, par amour, nous a faits ce que nous sommes en Christ.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Quand Dieu vient en grâce pour les hommes, il vient au milieu des bêtes d’une étable, dans l’humiliation la plus profonde.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

La révélation vient de l’amour de Dieu. Si Dieu ne nous avait pas aimés, s’il avait voulu agir en justice envers l’homme pécheur, la révélation n’était pas nécessaire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous sommes introduits dans la lumière par la croix, par le sang de Jésus. La lumière descendue dans nos ténèbres nous révèle l’amour de Dieu envers nous. Sachant que cette lumière est l’amour, le croyant jouit de s’y trouver et désire en être entièrement éclairé.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le même amour qui a reçu le prodigue comme fils, veut le faire entrer dans la maison. En cette qualité et tel que doit être le fils d’un tel père. Les serviteurs reçoivent l’ordre d’apporter la plus belle robe et de l’en revêtir. Ainsi aimés et reçus par amour dans notre misère, nous sommes revêtus de Christ pour entrer dans la maison. Nous n’apportons pas la robe: Dieu nous la fournit. C’est une chose entièrement nouvelle; nous devenons justice de Dieu en lui. C’est la plus belle robe du ciel.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Si nous sommes en relation avec un Dieu de bonté, où cela s’arrêtera-t-il? Jusqu’à quel point se manifestera-t-il? Jusqu’à montrer “dans les siècles à venir les immenses richesses de sa grâce, dans sa bonté envers nous dans le Christ Jésus” (Éph. 2:7). Dieu a devant lui le plus misérable des pécheurs. Que fera-t-il pour montrer aux anges les richesses de sa bonté? Il nous prend, nous misérables, et nous place dans la même gloire que Christ, pour montrer aux anges les richesses infinies de sa grâce. En nous, Dieu se montre tel qu’il est. Pour révéler les immenses richesses de sa grâce, Dieu te choisira toi, le plus faible, le plus coupable. Il ne doit pas s’arrêter dans cette bonté; mettre des bornes à sa grâce à notre égard, sous prétexte que nous sommes trop mauvais pour cela, n’est point de l’humilité. Il commence son oeuvre, la continue et l’achève jusque dans le ciel, pour l’amour de son nom.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Plus nous voyons et sentons l’amour infini et inexprimable de Dieu pour nous, plus notre cœur est humilié, car l’amour et l’orgueil sont incompatibles. Nous ne pourrons jamais être satisfaits de l’amour de notre cœur pour Dieu, si nous avons le sentiment de la profondeur de son amour à lui.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous n’avons plus à nous enquérir de ce dont l’homme est capable, mais à apprendre ce dont Dieu est capable; qui bornera sa puissance? Il prend un pauvre pécheur et le place dans la même gloire que son Fils bien-aimé, venu pour le racheter. Satan avait dit au premier homme: si tu manges du fruit, tu seras comme Dieu. Dieu répond à Satan en nous rendant semblables à son Fils, à celui qui est la pleine manifestation de sa gloire et de ses conseils.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Quand j’ai compris l’amour de Dieu, je sais que la justice est accomplie et qu’il n’y a plus aucun nuage entre mon cœur et Dieu.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « courts sujets »