La puissance

Retour au menu « courts sujets »

♦ ♦ ♦ P 49 ♦ ♦ ♦

La vie de Christ en nous est bien plus puissante pour produire l’accomplissement de la loi, que la loi elle-même. Si le cœur de mon enfant n’est pas bien disposé, il n’obéit pas à mon commandement, mais si je réussis à produire l’affection dans son cœur, il obéira, car tout commandement est accompli par l’amour. L’amour dans le cœur produit les effets que la loi demande. Au lieu de demander l’obéissance à la loi, Dieu la produit en mettant son amour dans nos cœurs.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour pouvoir tenir tête au diable, il nous faut être dans la présence de Dieu, dans la puissance de l’Esprit, et trouver la parole de Dieu qui convient aux circonstances où nous sommes. Pour être victorieux de Satan, une pleine confiance en Dieu est nécessaire, sans chercher de secours ailleurs.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Avons-nous assez jugé notre chair pour être satisfaits de n’être rien et que Jésus soit tout? Nous réjouissons-nous de voir notre faiblesse manifester la force de Dieu pour nous?

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Tant qu’Israël faisait des briques, il n’avait rien à craindre des chars du Pharaon. Il en est souvent ainsi pour les enfants de Dieu. C’est au moment de leur délivrance qu’ils font, d’une manière inconnue jusque-là, l’expérience de la puissance de Satan; mais ils apprennent que Jésus est le capitaine de leur salut.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Jouissez-vous des choses promises par Dieu en Christ? Les difficultés soulevées par Satan sont alors des occasions de victoire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dieu a dans le monde un chemin où Satan ne peut nous atteindre. C’est celui où Jésus a marché. Satan est le prince de ce monde; mais il y a un sentier divin pour le traverser, un sentier unique
où la puissance de Dieu se trouve.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Retour au menu « courts sujets »

Advertisements